• En y repensant...

               

              Je me sentais si forte quand je remontais les marches du lycée pour sortir le retrouver…j’avais l’impression d’enfin prendre mon destin en main, de ne plus suivre le chemin de mes copines, mais de tracer le mien. Je me suis rendu compte que maintenant c’était un peu le sien que je suivais. Et que j’ai enfin besoin et envie de paver mon propre chemin, sans personne qui, consciemment ou non, me pousse ou me traîne…Il y aura Rébecca, mais avec elle ce sera différent, avec elle, il n’y a pas cette idée de « dominant/dominé », ce sont des accords, des discutions…ça peux être très bien, un bon moyen d’enfin devenir celle que je suis, avec une « béquille », un appui sur lequel je pourrais toujours compter, c’est bien différent. Oui, je sais que, si j’ai ré envisager cette voie, c’est grâce à elle, que si elle n’allait pas à Poitiers, je ne sais pas si j’aurais eu le courage « d’immigrer » comme ça…mais ma fois, comme je le disait précédemment, la vie ce n’est pas ça, saisir les perches que l’on nous tend parfois (et ne pas se les prendre sur la tête, référence à une anecdote personnelle)…c’est beau comme je « m’auto site » des fois…

              Bon, sinon, ce serait Pétassounnette1 (oui, bon !) qui serait allé voir Pauline…dans ce cas là, on va y aller, à ce fameux repas, par ce que si elles font un geste vers nous, on va pas faire un pas dans l’autre sens, même si ça veut pas dire grand-chose…par contre, je sais toujours pas trop quand et où c’est, si on va s’organiser pour amener chacun  qqchose, si elles veulent inviter des profs… m’enfin si c’est dans une semaine, ce serait chouette que ce soit vite organisé… (pi faut regarder la météo, vu le temps qu’on a en ce mmt !)C’est pour ça que j’aime organiser, pour les autres, puis aussi beaucoup pour moi, comme ça, ça fait un truc en moins qui me stress ; si j’organise les choses males, c’est de ma seule faute, et je peux n’en vouloir qu’à moi… Pi, même si, sur le coup, c’est un travail, au final ça me cause moins de souci de faire, plutôt que d’attendre que ce soit fait, et de m’inquiéter… On va prendre Pauline pour intermédiaire, elle leur demandera ce qu’elles veulent qu’on amène, moi je ferrait bien mon gâteau au chocolat, qui , en général a tant de succès, faut dire que l’an dernier, il a pas tenu 5 minutes sortit de sa boite…pi un autre gâteau aussi , mais faudrait leur demander si c’est elles les « organisatrices »… ça m’inquiète, ça me préoccupe…


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet 2007 à 19:19
    .:.
    Si les connes sectaires viennent vers vous, en effet le mieux est d'aller vers alles, sinon, c'est là que vous risquez de passer pour des snobs !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :