• .

         

              C’est possible d’être obsédée par un mots, ou une chose que l’on pense et que l’on chercher…..hier, j’ai pensé au mot …eu………, oui « polyvalente », pas compliqué comme adjectif ! je le connais et l’utilise, et hier, pas moyen de le trouver, et pas moyen de ne plus y penser, même en étant sur le point de faire l’amour, le mot enfin, son début, trottait toujours dans ma tête, je n’ai pu l’en sortir que l’espace de quelque minutes… j’ai du le chercher ds le dico, à presque 2H du matin… Dans les actes manqués dont parlait Freud, qui révèlent de ce que l’on refoule et de l’inconscient, tout ça, il y a entre autres, l’oublie, quasi-chronique, de certains mots même simples…pareil, j’oublie « schizophrène », alors que je connais très bien le sens, et que c’est un mot qui risque de me servir…Vous ne voyez pas un rapport entre ces 2 termes… c’est faire, ou être, différentes choses en mm tps…intéressant peut être, j’en parlerai à mon prochain RDV ac ma psy, mais y faudra que je le note, parce que je suis encore capable d’oublier ! 

           Sinon, hier, alors que je flânais à Mr. Bricolage en attendant l’Homme qui voulais acheter une station météo à sa mamie, et j’ai vu qu’ils vendaient des sortes de peintures, plutôt de photos, en grands formas, de différents artistes, et du groupe que vous connaissez sûrement, qui s’appelle « nouvelles images »…et y en a une qui m’a tapait dans l’œil, et qui m’a tout de suite fait penser à ma prof d’anglais renforcé… C’est une photo du Gange (peut être), avec un temple qui doit être le Taj Mahal (peut être aussi, j’sais mm pas si c’est dans le mm coin !), et dans la rivière, une femme en sari rouge…( ça colle avec notre sujet en plus). La photo est superbe et assez grande, et le prix, ce doit être de l’ordre de 10 ou 13€, j’ai pensé qu’on aurais pu lui offrire à plusieurs avec les filles…puis, je me suis dit que ça ne nous coûterais pas bien cher mais que cela pourrait beaucoup la toucher…et comme j’ai cru comprendre qu’elle s’intéressé à la photo… Elle avait de la peine l’autre jours, parce que « certainEs » c’était plaintes, au nom de la classe, bien sure, de son travail, et tout…et comme on reste souvent en fin de cours, on papote avec elle en descendant les escaliers, et qq jours après elle ns a confié ce qu’elle avait ressentit, que ça l’avait déçue et peinée, que c’est pas sa faute si on a tous manqué 1mois de cours, que c’est elle qui avait choisi de faire cours à des L., enfin voilà, j’ai eu de la peine pour elle, alors que j’ai une certaine tendresse pour elle, que je la trouve très « humaine », et sans compter qu’elle a eu des épreuves cette année, comme son divorce…et, c’est bête, mais c’est l’une des personne qui m’inspire que, si elle avait 5 ans de moins et moi 5 de plus, on aurait pu être copines…

     

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet 2007 à 19:30
    .:.
    Je pense que ça arrive à tout le monde d'avoir un mot ou une idée qu'on arrive pas à exprimer et qui nous préoccupe jusqu'à ce qu'on arrive à mettre le(s) bon(s) terme(s) dessus. Et sinon, c'est vrai que c'est sympa d'offrir quelque chose à un prof qu'on a apprécié.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Marie-No
    Mardi 10 Juillet 2007 à 20:01
    e
    oui sauf que, avec les profs, je fais souvent trop de "sentimenst", je me sens responçable de "les aider", participer pour fair avancer leur cours qd je vois que ^personne ne bveut participer et que ça les agasse, c'est ce que je faisait avec "Travail et production inssufiusente et supercielle", mais pour recevoitr ça en retour...remlraque non, justement, mon ressenti à moi est anormal, je n'ai rien à recevoir en retour (enfin ça qd mm...mais bon, en plus c'était pas tout à fait justifier, ça méritai d'etre nuancé)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :